Comment ne pas boire d 'alcool en ville comme à la campagne

Sais-tu qu'à la campagne, la consommation d'alcool peut-être souvent plus importante qu'en ville?

et ce notamment parmi les jeunes entre 20 et 25 ans?

Et même si tu ne fais pas partie de cette tranche d'âge, tout le monde sait que l'alcool est dommageable au bien-être de tous, petits et grands, et ce qu'elle que soit la quantité consommée.

Comment fais-tu pour arrêter de boire? Partage tes astuces ici !

Tu as une trouvaille ? Raconte aux autres visiteurs comment tu fais pour arrêter de boire.

Autres astuces qui aident à ne pas boire d alcool

Tu es préoccupé(e) par ta consommation d'alcool?

Tu as l'impression de boire trop ou trop souvent?

C'est peut-être une habitude que tu aimerais mieux éliminer totalement.

Regarde comment:

  • ne pas boire d alcool
  • arrêter d'en boire
  • ne plus jamais en reprendre une seule goutte

1. Ecrire

Met-le par écrit.

Dresse une liste des raisons de réduire ta consommation d'alcool - comme te sentir en meilleure forme, mieux dormir ou améliorer tes relations.

Cela peut te motiver.

2. Fixer un objectif de consommation. 

Fixe une limite à la quantité que tu vas boire.

Ta consommation d'alcool doit rester inférieure aux recommandations :

  • pas plus d'un verre standard par jour pour les femmes et les hommes de 65 ans et plus
  • pas plus de deux verres standard par jour pour les hommes de moins de 65 ans. 

Ces limites peuvent être trop élevées si tu  souffres de certains troubles médicaux ou si tu es une personne âgée.

Ton médecin peut t'aider à déterminer ce qui te convient le mieux. 

Pour notre part nous recommandons de ne pas boire d alcool du tout que l'on soit alcoolique ou pas, car l'alcool est une drogue.

3. Suivre sa consommation

Une fois que tu as une idée de la quantité d'alcool que tu consommes, il est utile de suivre le nombre de verres que tu consommes par jour.

Tu peux utiliser un calendrier, un journal ou un certain nombre d'applications de suivi.

Less Alcohol Tracker est une app gratuite de suivi disponible sur les appareils iOS que nous te conseillons pour suivre ta consommation.

4. Dire aux membres de sa famille et à ses amis que l'on veut être en meilleure forme

  • Reformule le fait de boire comme tu le ferais pour tout autre comportement de remise en forme que tu veux changer, comme manger mieux ou faire plus d'exercice
  • Parles-en à voix haute à tes proches. 

Cette approche sociale peut contribuer à normaliser le changement que tu essaies d'opérer.

Il n'est pas nécessaire d'avoir un problème de consommation d'alcool pour vouloir améliorer son bien-être et sa qualité de vie en s'abstenant totalement.

5. Essayer un mois d'abstinence

Essaie de faire un mois "sec", tu verras que tu boiras moins par la suite, voir que tu ne reprendras plus jamais une seule goutte d'alcool.

6. Faire de l'exercice

Si tu te tournes vers l'alcool pour soulager ton anxiété, essaye de faire de l'exercice dans une endroit que tu aimes à la campagne, comme alternative saine. 

7. Boire de l'eau

Il se peut que tu aies envie de boire de l'alcool alors que tu as simplement soif.

Bois une infusion apaisante ou un grand verre d'eau filtrée.

Une fois ta soif étanchée, tu ne ressentiras peut-être plus le besoin de boire autant d'alcool, voire plus du tout.

8. Prévoir un plan pour les envies de boire

L'envie de boire viendra inévitablement, alors prévois un plan pour y faire face.

Rappèles-toi pourquoi tu voulais réduire ta consommation, parles-en à un(e) ami(e) et cherche à te distraire avec un passe-temps ou un exercice.

Accepte que tu aies envie de boire et que cela passe.

9. Retirer l'alcool de la maison.

Si tu as tendance à boire trop lorsqu'il y a de l'alcool à la maison, retire-le complètement.

10. Faire attention à la colère, au ressentiment ou à la rancune

Est-ce que tu te tournes vers l'alcool lorsque tu es en colère?

Pourquoi n'essayerais-tu pas de gérer tes sentiments? :

  • en faisant de l'exercice
  • en discutant de la situation avec un(e) ami(e) de confiance
  • en te reposant
  • en choisissant de "profiter de la vie" au lieu de boire

11. Éviter la solitude

Si tu bois pour atténuer la douleur de la solitude, fais un effort conscient pour te rapprocher des autres.

  • Evite d'avoir trop faim
  • Ne te met pas en colère
  • Evite de te sentir seul(e) ou fatigué(e)
  • Trouve des activités qui te nourrissent mentalement et émotionnellement et te procurent de la joie
  • Identifie des moyens de te connecter socialement avec des amis

12. Éviter les éléments déclencheurs

Qu'est-ce qui te pousse à prendre un verre?

Une connaissance qui parle sans arrêt?

Regarde les nouvelles à la TV? 

Dans ce cas, nous te conseillons d'analyser la situation:

  1. Arrête-toi sur le moment pour faire le point sur ce qui se passe réellement, sur les émotions, les sensations et les pensées présentes, de prendre conscience de ta respiration, puis de choisir la façon dont tu veux réagir à la situation. 
  2. Peut-être est-ce d'appeler un vieil ami, de faire une promenade à la campagne ou de passer du temps avec un enfant chéri ou un animal de compagnie.

13. Apprendre à dire "non".

Prépare-toi pour les moments où quelqu'un va t'offrir un verre.

Trouve les mots qui t'aideront à refuser poliment mais fermement.

"Non merci" est une déclaration simple et claire.

Tu peux aussi:

  • prendre une boisson non alcoolisée à la place
  • demander à un(e) ami(e) de te soutenir dans les situations difficiles
  • partir plus tôt si la tentation devient trop forte

14. Si tu dérapes, reviens à ton plan.

Ne cède pas à la honte et au regret - recommence simplement ton plan, pour commencer à changer.

15. Etre persévérant 

La plupart des personnes qui réussissent à réduire leur consommation d'alcool ou à l'arrêter complètement ne le font qu'après plusieurs tentatives.

Tu auras probablement des revers, mais ne les laisse pas t'empêcher d'atteindre ton objectif à long terme.

Il n'y a pas vraiment d'objectif final, car le processus exige généralement un effort continu et de la persévérance.

À quoi t'attendre lorsque tu arrêtes de boire?

Si tu es devenu dépendant(e) de l'alcool, le fait de l'éliminer de ta vie peut provoquer des signes de sevrage, tels qu'un rythme cardiaque rapide, une pression artérielle élevée, des sueurs et des tremblements.

Les signes psychologiques peuvent inclure l'irritabilité, l'anxiété et l'agitation.

Si tu ressens ces signes, parles-en à ton médecin.

Tu as aimé cette page?



Nouveau! Commentaires

Donne ton avis sur ce que tu viens de lire ! Laisse-nous un commentaire dans la boîte ci-dessous.

Pour en savoir plus...