Quel exercice de respiration pratiquer à la campagne?

Apprendre à respirer correctement

Pour faire l'expérience de cette "vie plus abondante", il est essentiel que nous nous assurions, par des habitudes respiratoires appropriées, une abondance d'oxygène qui donne la vie.

Les demi-respirations que beaucoup d'entre nous pratiquent doivent être remplacées par des respirations complètes et profondes afin de fournir l'oxygène nécessaire à tous les organes du corps.

La quantité d'air que nous expirons, mesurée par un spiromètre, est notre capacité vitale.

L'augmentation de cette capacité vitale est le but premier des exercices respiratoires.

Tu devrais porter une attention particulière à cette discipline jusqu'à ce qu'elle devienne une seconde nature, une habitude constante.

Tout comme nous avons pu involontairement nous laisser aller à de mauvaises habitudes respiratoires, nous pouvons volontairement développer des habitudes respiratoires saines qui porteront leurs fruits dès le début, en augmentant progressivement la capacité vitale.

Dans le contrôle de la respiration, il te faut te concentrer moins sur l'inspiration et plus sur l'expiration lente et profonde.

Plus tu expires, plus tu peux inspirer.

Voici quelques méthodes utiles pour développer des habitudes respiratoires saines :

1. Méthode de comptage pour l'exercice de respiration

  1. Inspirer doucement en comptant jusqu'à quatre
  2. Après une seconde de pause, expirer lentement en comptant jusqu'à 12.
  3. Répéter l'opération en inspirant jusqu'à 5, puis...
  4. Expirer, en comptant jusqu'à 15.
  5. Continuer ainsi, en augmentant progressivement la profondeur de chaque expiration, en augmentant le compte jusqu'à 30 ou plus.

2. Monter des escaliers ou grimper sur une colline

  1. En gardant les omoplates en position, inspirer en montant les deux premières marches
  2. Expirer les deux suivantes. 

En continuant ce rythme rapide: 2 marches sur l'inspiration et 2 marches sur l'expiration, tu augmenteras le taux de transfert de l'oxygène vers les tissus et celui du dioxyde de carbone vers l'air expiré.

colline à la campagne

3. Rapprocher les omoplates

Cela a pour effet de redresser les épaules et de soulager l'abdomen de toute pression inutile, en lui donnant une sensation de légèreté qui favorise un mouvement normal du diaphragme et une respiration plus lente.

4. Respiration profonde et rythmée

La respiration profonde et rythmée aide à surmonter la dépression et la tension.

Elle est particulièrement utile à l'ex-fumeur pendant les premiers jours d'abstinence du tabac, lorsque ces vagues temporaires d'envie de fumer reviennent défier sa volonté.

  1. Avec les omoplates rapprochées (à l'air libre) , expirer doucement en vidant tous ces poumons. 
  2. Puis faire une pause et inspirer doucement, lentement, profondément -- en remplissant les poumons.
  3. Expirer, en maintenant toujours les omoplates en position. 
  4. Répéter une douzaine de fois.

Une meilleure alimentation en oxygène stimule le cerveau, soulage la tension nerveuse et renforce la puissance de la volonté.

5. Lecture à voix haute 

La lecture à haute voix permet de prendre de bonnes habitudes d'expiration.

  • Lire à voix haute en une seule fois, sans effort excessif, le plus grand nombre de mots possible. 
  • En comptant les mots, tu verras ton score augmenter progressivement, jour après jour.

Tu peux également t'entraîner à prononcer le passage mémorisé d'un poème ou d'un Psaume d'une longueur de 6 couplets, en une seule inspiration. Au début, tu auras peut-être du mal à dépasser le premier vers. Mais après quelques semaines d'entraînement, tu pourras peut-être réciter d'une traite l'intégralité du poème.

Tu as aimé cette page?



Nouveau! Commentaires

Donne ton avis sur ce que tu viens de lire ! Laisse-nous un commentaire dans la boîte ci-dessous.

Pour en savoir plus...