Comment acheter une maison en France en 8 étapes à la campagne

L'achat d'une maison est une étape importante dans la vie de chacun.

Et acheter une maison en France, ooh la la ! 

Le processus d'achat en France n'est pas aussi compliqué qu'il n'y paraît.

Il suffit de savoir ce qu'il faut rechercher et quelles questions il faut poser.

Outre le processus légal d'achat d'une propriété, il existe certaines particularités auxquelles il faut faire attention lors de l'achat d'une maison individuelle en France.

Surtout si tu cherches à la campagne.

Ce que tu dois savoir est que les lois françaises ont des droits et des règlements bien établis qui dictent des choses comme les conventions, les responsabilités des contractants, les limitations de la superficie, et plus encore.

Aussi certaines lois peuvent également être applicables en fonction du village où tu décides de vivre.

Avec une liste de points à prendre en compte, y compris des considérations pratiques, tu devrais pouvoir lancer ta recherche avec une certaine confiance.

Passons maintenant aux principaux conseils à suivre pour acheter une maison en France à la campagne. Allons-y !

1. Pour acheter une maison en France, il faut faire une offre.

L'une des choses les plus importantes à savoir lorsque tu déménages à la campagne et achètes une maison est que tu disposes légalement de 10 jours "pour réfléchir" à ta décision.

En fait, si tu visites des maisons ou des terrains et que tu en trouves une qui t'intéresse, tu peux la "réserver" en faisant une offre complète.

Une offre de plein prix doit être acceptée par le vendeur, car aucune surenchère n'est autorisée.

Une fois l'offre acceptée, l'acheteur dispose de 10 jours pour y réfléchir.

Ilpeut se rétracter dans ce délai sans pénalité.

Ainsi, si tu fais une offre, puis tu fais venir un architecte pour examiner les travaux nécessaires par exemple, tu peux toujours retirer ton offre si le budget de la rénovation est supérieur à celui accepté.

Tu dois noter que pendant les 10 jours de réflexion, tu n'en as en réalité que six environ.

En effet, si tu te rétractes, tu dois envoyer une lettre en recommandé qui doit arriver au plus tard le 10ème jour.

En général, on ne signe pas pour une maison si l'on n'est pas sûr de ce qu'on fait, mais tu dois savoir que ce délai de rétractation légal existe.

2. Vérifier le prix au mètre carré dans le voisinage.

Lorsque la décision du prix de la propriété est prise, nous te conseillons de comparer la Loi Carrez et la surface au sol de la propriété.

En France, de nombreuses maisons ont été construites avec des toits en pente, des sous-sols inutilisables, etc.

Afin de permettre la comparaison, une définition de la surface habitable et de la surface loi carrez a été établie pour déterminer ce qui compte comme surface habitable "normale" et ce qui doit être inclus.

Toutes les annonces immobilières indiqueront le nombre de mètres carrés, par exemple 200 m² loi carrez, à l'intérieur de la maison afin que tu puisses comparer le prix au mètre carré avec d'autres maisons du voisinage.

3. Lire les diagnostics en détail

Une fois que tu auras fait une offre, tu devrais recevoir un ensemble de diagnostics détaillés.

Ces diagnostics sont exigés par la loi et seront payés et fournis par le vendeur.

Les diagnostics comprennent généralement:

  • la performance énergétique (DPE),
  • le risque d'exposition au plomb,
  • la présence d'amiante,
  • l'état des installations électriques si le logement a plus de 15 ans,
  • l'état des installations de gaz si celles-ci ont plus de 15 ans,
  • l'état des risques naturels et technologiques.
  • la présence de termites,
  • l'état de l'installation d'assainissement non collectif des maisons individuelles,
  • et depuis le 1er juin 2020, le bruit doit également être évalué, pour les biens situés dans les zones de bruit autour des aéroports.

Si le rapport de diagnostic est strictement réglementé et délivré par des professionnels agréés, un certain nombre de choses peuvent sortir de leur champ d'action.

4. Vérifier l'isolation et le classement énergétique

diagnostic énergétique

Tu envisages d'acheter un bien immobilier pour le louer entièrement ou partiellement?

Le problème est que le gouvernement français a annoncé que les maisons et autres biens immobiliers dont le classement est inférieur à E ne seront plus autorisés à être loués.

En d'autres termes, si tu achètes un bien mal classé et que tu souhaites le louer, tu devras effectuer des travaux de rénovation importants pour le rendre conforme aux normes énergétiques actuelles.

Par contre dans le cas où ton budget est limité et que tu souhaites y vivre toi et ta famille à l'année, une maison de campagne classée inférieure à E sera bien moins chère à l'achat

5. Vérifier si les fenêtres sont au moins à double vitrage

maison de campagne

En termes d'économies d'énergie, les maisons en France aujourd'hui sont tenues d'avoir au minimum un double vitrage (ce qui veut dire "à double paroi").

Les fenêtres d'une maison étant l'un des éléments les plus coûteux à changer, surtout dans le cas d'une maison ancienne, il convient de vérifier si la maison est équipée de fenêtres à simple vitrage.

6. Penser à payer pour une étude structurelle

Le rapport de diagnostic n'est pas une étude structurelle, et les problèmes potentiels de stabilité du bâtiment ne relèvent pas de sa compétence.

Si le rapport de diagnostic est payé par le vendeur, ce n'est pas le cas de l'expertise.

Si tu souhaites obtenir une étude structurelle, tu devras la payer toi-même.

N'oublie pas que, dans tous les cas, il n'existe aucun recours juridique contre l'expert ou le professionnel du diagnostic en cas de problèmes ultérieurs.

7. Vérifier si la maison est raccordée au réseau d'égouts et de drainage collectif

Lorsque tu achètes une maison à la campagne, l'une des questions importantes est de savoir si la maison est raccordée au réseau d'évacuation des eaux usées.

Ou si elle est équipée d'une fosse septique sous la maison.

Si la maison est située sur le réseau d'évacuation des eaux usées, le maire, le service des eaux local ou le notaire doit pouvoir le vérifier.

Pour le prouver, tu dois demander à voir les factures d'eau récentes du vendeur.

S'il s'agit d'une fosse, le vendeur aura probablement une seule facture d'eau pour la distribution uniquement.

S'il est situé sur un drainage principal, il devrait y avoir une double facture, pour l'approvisionnement et l'évacuation.

8. Demander un rapport du SPANC en cas de fosse septique

Si la maison dispose d'une fosse septique, le vendeur doit fournir un rapport du SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Ce dernier signale les problèmes éventuels, la fréquence des vidanges, l'adéquation de la fosse à la taille de la maison, etc.

Dans certains cas, il se peut que la maison ait été équipée d'un réservoir d'eaux usées en fosse, avant d'être raccordée au système d'évacuation principal.

Dans ce cas, il est nécessaire de vérifier dans les documents que cette fosse a été remplie correctement.

Tout manquement devra être corrigé soit par le vendeur avant l'achat, soit par l'acheteur qui risque des amendes.

Les litiges en France peuvent être un champ de mines, et ce genre de problèmes se présentent souvent comme des vices cachés.

Et voilà!

Nous n'avons plus qu'à te souhaiter de trouver la maison de campagne idéale pour y loger ta famille et continuer l'avantage vers l'autonomie et le bien-être au milieu de la nature, loin des villes. 

Tu as aimé cette page?



Nouveau! Commentaires

Donne ton avis sur ce que tu viens de lire ! Laisse-nous un commentaire dans la boîte ci-dessous.

Pour en savoir plus...